Qu’est-ce que la prévention des risques liés à l'activité physique ?

L’activité physique sollicite l’appareil locomoteur afin de transporter, se déplacer, bouger, soulever, actionner et tirer pousser…. Une activité physique adéquate propose un rôle positif pour la santé mentale, physique et psychique de l’individu et la santé publique d’une société. L’inactivité physique représente un élément de risque de détérioration sanitaire grandissant et majeur.

Activités physiques au travail


Les activités physiques au travail sont définies par la pression temporelle. D’autres paramètres sont les gestuelles contraintes, les niveaux d’efforts, la répétitivité, autrement dit le contraire d'une “activité physique de santé”.

En dépit de tous les progrès techniques facilitant l’allègement des tâches les plus difficiles, l’activité physique constitue une des maladies professionnelles, d’inaptitudes au travail et des causes d'accidents du travail. L’activité physique est fréquemment à l’origine de fatigue et de douleurs détériorant le geste professionnel et la perception de la mission avec des erreurs modifiant la qualité du travail, et des accidents (cardiovasculaires et traumatiques, …) ou des atteintes concernant l’appareil locomoteur (troubles musculo-squelettiques des membres (TMS) et des lombalgies.
Les facteurs ayant une conséquence sur les risques en lien avec l’activité physique de travail concernent la personne, l’environnement psychosocial et physique tout comme l’organisation du travail.

La prévention des risques liés à l'activité physique requiert de persuader la société de s'engager et de construire une action de prévention, grâce à la mise en place d’outils, de moyens, de méthodes pour conduire l'action et l'évaluer à toutes les étapes de son avancement.

Quel est le public concerné ?

Tout employé, agent, opérateur des domaines de l’industrie, du BTP et du commerce est concerné. Le but est de repérer les risques de son métier pour déterminer dans son travail les différentes situations qui peuvent nuire à sa santé, ou de provoquer des efforts inutiles ou excessifs :

-       l’observation et l’analyse de la situation de travail tout en s’appuyant sur le fonctionnement du corps humain, et pour déterminer les diverses atteintes à la santé ;

-       la maîtrise des risques : proposer à l’encadrement proche un projet d’amélioration organisationnelle ou technique ;

-       l’économie d’efforts avec la simplification et l’organisation des différentes manutentions manuelles et également avec l’emploi de diverses techniques gestuelles adéquates concernant les manutentions occasionnelles.

Formation à la prévention des risques liés à l'activité physique

Les moyens pédagogiques sont des apports de connaissances tout comme des mises en situation avec une activité proche du salarié.

Quant à l’intervenant, il s’agit d’un formateur certifié intégré à un organisme de formation habilité par l’Assurance Maladie – Risques professionnels ou une entreprise.

Le programme de la formation concerne la situation de travail, de situation dangereuse, de danger, de risques et de dommages dans le secteur professionnel. Il traite aussi des maladies professionnelles et des accidents du travail, des préjudices économiques et humains concernant l’entreprise. Ce programme comprend aussi les éléments essentiels de la physiologie quant à l’appareil locomoteur de l’anatomie et la physiologie de l’appareil locomoteur, les diverses atteintes concernant les lombalgies, les TMS et l’appareil locomoteur.

Les critères de risque variés sont : psychosociaux, biomécaniques et en lien avec l’environnement physique (froid, chaleur, vibrations, bruit, …). Il faut aussi prendre en compte les principes de base d’économie d’effort et de sécurité physique tout comme la manutention de charges, à la main.