Qu'est-ce que le picking en logistique ?

Le picking en logistique constitue une étape clé, lors de la préparation de la commande. Il s’agit d’une étape répondant à un objectif double : faire vite et bien. 

Définition du picking

Le picking correspond à la préparation du colis, sans commettre de fautes. C'est à dire préparer des colis sans erreur (de contenant - les bons articles commandés, d'étiquetage, etc.) tout en maintenant une excellente productivité pour des coûts logistiques maîtrisés.

Le picking est relatif à l’organisation de la collecte des produits stockés.

Pour mener sa tâche à bien, le préparateur travaille avec une liste de picking (liste à servir). Généralement cette dernière est imprimée sur papier ou bien sur une liste d'étiquettes (labels). Mais de plus en plus, le préparateur de commandes est guidé par un terminal numérique ou par un dispositif de guidage vocal. C'est ce que l'on appelle le "voice picking". Cette liste est générée par le système d'information : ERP, application e-commerce, etc.

L’objectif du picking

Le but d’un « picking » est de mettre à disposition, à hauteur d’homme, diverses petites quantités qui sont réapprovisionnées de manière régulière. Ces quantités sont gérées afin que les préparateurs viennent récupérer les différents articles concernant une même commande client. Cette étape est nommée le prélèvement des articles.

Puis, une machine ou un opérateur doit emballer l’ensemble des produits. Il remet le colis ou les colis, grâce à un transpalette de manutention, au transporteur dont la mission est d’acheminer le colis sur le lieu de livraison choisi lors de l’achat du client.

Le picking est en fait une surface de l’entrepôt. Dans cette zone, un petit stock d’articles (en cartons le plus souvent) est positionné pour les préleveurs qui doivent regrouper tous les articles commandés par les clients divers.

Il est vrai qu’un préleveur optimise son déplacement au sein des allées de stockage, en prélevant les besoins de commandes variées en même temps. C’est le terminal portable qui l’aidera pour cette tâche, organisant son chemin de ramasse des articles. Le terminal lui indique aussi l’emplacement vers lequel il doit se rendre.

Les étapes du processus

Selon l’organisation, le type d'article, les quantités expédiées, etc, les processus sont variés. 3 grandes activités sont à souligner concernant les entrepôts :

-le prélèvement ou collecte de pièces au cœur de la surface de stockage, bref le picking

-le tri ou mise en commun des pièces pour créer la commande

- l’emballage ou préparation des colis à expédier

Quels sont les modes de préparation ?

Diverses organisations peuvent garantir cette mission : Pick to Light, Pick to belt, Pick then Pack et Pick and Pack. Elles permettent de définir comment les produits à expédier sont relevés et conditionnés et à quel moment. Des méthodes de préparation différentes sont aussi à souligner comme un préparateur - une commande, un préparateur et plusieurs commandes...

Certains éléments doivent être approfondis comme les articles, la préparation des commandes ou picking. D’où l’aspect prépondérant de la préparation des commandes : infos indispensables aux préparateurs, emploi de codes-à-barre, divers modes de préparation des commandes, critères d’optimisation pour la préparation de commandes (régulation des ruptures de charge, diminution de la distance des trajets, …).

Le déroulement de la préparation peut concerner des palettes complètes, des colis complets, des références à l’UVC, …

L’amélioration de la cueillette des produits ou picking peut être effectuée en respectant quelques procédés. Ces principes sont les suivants :

-       Regrouper et définir les tâches

-       inviter les clients dans le but de commander par palette

-       apporter des informations nécessaires au picking

-       souligner les étapes du processus,

-       noter les divers types de préparation...