Voice Picking

Le voice picking ou la préparation de commandes

Vous vous demandez ce qu’est le « voice picking. Le e-commerce a fait son apparition et des termes comme logistiques, colis, préparation de commandes…. sont abordés.

Cette étape clé possède un rôle phare et il existe différentes méthodes concernant la préparation des commandes des clients.

Le principe du voice picking

Le principe du voice picking s’avère être relativement simple. Il permet d’équiper un opérateur avec un casque à micro, ce dernier est relié à un terminal radiofréquence (wifi ou en filaire). Ce terminal est placé dans un holster pour que l’opérateur ait les deux mains libres. Par conséquent, l’opérateur est directement connecté au terminal à l’aide d’un casque sur ses oreilles.

L’opérateur est juste connecté grâce à son identifiant, et, le système lui précise avec le casque qu’une mission de prélèvement peut être libre. S’il souhaite la gérer, il aura alors à répondre avec un terme détaillé qui permet de reconnaître la solution (termes d’un lexique à mémoriser par l’opérateur, en effet, il aura à les réutiliser régulièrement).

Une fois exécuté,  le système précise « allée 4 emplacement 22 et ensuite prendre une unité ». L’opérateur se rend sur place et doit confirmer le prélèvement de l’article précisé. Il pourra répéter l’opération pour chacun des emplacements situés sur le chemin de prélèvement, il se laissera alors mener par la machine. Le voice picking peut être comparé à d’autres systèmes de prélèvement, il est très souvent interfacé avec le WMS.

Le « voice picking », quels sont ses avantages et inconvénients ?

Le voice picking est parfois perçu comme un véritable levier dans le but d’améliorer les performances en entrepôt et également, par d’autres CHST comme un équipement qui entraîne de multiples maux pour les opérateurs. Il faut tout de même préciser que le voice picking demeure un système novateur et très performant.

Quant à l’aspect vie au travail et santé, il faut préciser que les retours d’expériences révèlent que le fait d’aborder le thème de l’intelligence artificielle durant la journée entière peut être source de fatigue. Cette fatigue peut être accrue et entraîner un risque d’isolement pour les opérateurs. Concernant le réglage du son, si ce dernier est mal exécuté, il peut éventuellement détériorer et endommager l’audition des opérateurs. Une certaine formation et organisation est à décider et à mettre en place. Par exemple, il est possible d’instaurer des pauses régulières, il est aussi possible de bloquer le niveau le plus haut du son, … Une autre solution peut être de sensibiliser l’ensemble des  équipes pour l’emploi de ce type de technologies...

De plus, si l’utilisation de la solution est abordée, il a été noté quelques problématiques de reconnaissance vocale. Ces problématiques sont liées aux origines dites ethniques de l’ensemble des collaborateurs. Des entrepôts situés en province ou en région parisienne ont été confrontés à des  solutions qui ne reconnaissent pas du tout les réponses des opérateurs parlant avec un accent marqué. Actuellement, des progrès ont été effectués, toutefois, ce type de problématiques demeure fréquent. Il s’agit là d’un point à considérer avant tout déploiement.