Qu’est-ce la logistique industrielle ?

La logistique industrielle, pratique des méthodes en logistique traditionnelle, est adaptée à la gestion optimisée concernant les flux de production. Son périmètre d’action comporte des infrastructures consacrées à la création de produits (rayonnage industriel, ateliers, usines, sites…). Il faut y associer des entrepôts amonts (avec les matières premières et consommables), les entrepôts avals (où sont stockés les produits dits finis) ainsi que les ateliers et les entrepôts intermédiaires (encours de production).

Caractéristiques de la logistique industrielle

La logistique de production permet la gestion des flux de matières quant aux besoins de la création et la planification de toutes ressources de production (ateliers de fabrication, ressources humaines et  moyens matériels de l’entreprise). La gestion des flux en lien avec la production est caractérisée par diverses activités logistiques : le calcul des besoins pour les composants, la gestion de la demande, … Il faut aussi gérer les approvisionnements des stocks de consommables et matières, les stocks intermédiaires tout comme les stocks des produits finis. 

Il faut souligner diverses méthodes de planification sont employées :

-       la planification à capacité finie

-       la planification à capacité infinie

-       l’ordonnancement des opérations selon un horizon de fermeture (autrement dit la date de livraison réelle), un horizon d’ouverture (avec la date de lancement), emploi du MRP quant au calcul des besoins pour composants …

Il s’agit de la politique générale concernant les produits de production et produits fabriqués. De plus, la production sera gérée grâce aux flux tirés, flux poussés et flux tendus. Les procédés sont combinés comme le juste à temps, les kanbans, …

Il est vrai que la planification des ressources en production ou l’emploi des ressources, volets de la logistique industrielle. Cette planification permet de gérer au sein d’un planning, tous les temps de non utilisation et les temps d’emploi des ressources.

Concernant ces ressources, le logisticien industriel se charge des matériels de production (machines, outillages..), des contenants (unités de stockages et emballages), les aires et bâtiments de stockage, les moyens de manutention, …

La logistique industrielle et ses enjeux

La logistique industrielle est définie par :

◦une demande aléatoire, saisonnière ou aléatoirement variable, la variation de cette demande en comparaison avec les prévisions possède un impact direct sur tout le processus industriel ;

◦des produits complexes (organisation des fiches articles concernant les composants et les matières, emploi des nomenclatures, création des gammes d’assemblage, contrôles des produits assemblés…) ;

◦des composants partagés. Divers produits sont parfois employés, c’est-à-dire, les mêmes composant et les mêmes matières. Aussi, il est important de mettre en place des règles de calcul correctes, des besoins, une planification détaillée, des approvisionnements tout comme une gestion correcte des stocks ;

◦des frais de structure importants concernant certaines infrastructures. Le regroupement de quelques ressources avec d’autres départements et services de la même entreprise peut être considéré comme une alternative ;

◦un cahier des charges suivi et respecté. Il est important de créer en temps et en heure, les quantités de produits requis, et diminuer les défauts. Vous ne dépasserez ainsi les frais tout comme le coût de revient quitte à diminuer la marge de bénéfice. L’expertise des agents de production est à prendre en compte.