Comment conduire un transpalette électrique à conducteur accompagnant ?

Vous venez d’acheter un transpalette électrique ou votre profession vous demande de savoir le piloter ? Vous avez choisi le bon article ! Cette semaine, Espace Equipement revient avec vous sur comment conduire un transpalette électrique. Qu’il soit à conducteur porté ou accompagnant, nous vous expliquons tout ! Tout d’abord, un point sur ce qu’est un transpalette électrique et ses spécificités puis un point complet sur le permis de cariste. 

Qu’est-ce qu’un transpalette électrique ?

Un transpalette électrique est un appareil de manutention. Il offre la possibilité de soulever les palettes d’une vingtaine de centimètre de manière à faciliter leur transport au sol. Il permet comme le transpalette manuel de déplacer et entreposer des palettes dans un entrepôt. Le transpalette électrique est constitué de deux fourches, de roues directionnelles, de galets et d’un timon pour déplacer l’engin. Le timon est motorisé et permet de diriger l’appareil plus facilement. Selon les modèle, le cariste pourra être transporté sur le transpalette lui aussi, grâce à une plateforme ou à une cabine.

banniere transpalette electrique

Les spécificités du transpalette électrique

Contrairement à un transpalette classique, un transpalette électrique vous permet de déplacer des charges lourdes facilement. Le déplacement sera plus rapide grâce au moteur. Le transpalette électrique est vraiment un outil très utile si votre entrepôt a une grande superficie ou que les marchandises que vous entreposez sont lourdes. Il existe deux types de transpalette électrique. Nous vous les présentons juste après.

Le transpalette électrique à conducteur accompagnant

Il s’agit d’un transpalette classique qui à l’inverse du transpalette manuel bénéficie d’une assistance électrique. Sous le timon se trouve un moteur qui va permettre de réduire la charge qui pèse sur le bras de la personne qui tire ou pousse l’engin. De la même manière, le mécanisme de levage est entièrement motorisé. Ce type de transpalette conviendra parfaitement aux petites et aux moyennes distances.

Économiques et fiables les transpalettes électriques se rechargent facilement grâce à leur batterie que l’on distingue en deux catégories :

  • - Batterie plomb : ce sont les batteries les moins onéreuses
  • - Batterie lithium : ce sont des batteries avec une plus grande fiabilité et autonomie d’énergie.

De plus le transpalette électrique à conducteur accompagnant présente d’autres avantages :

  • - il ne requiert pas de Caces pour le conduire
  • - il est très simple d’utilisation et
  • - il a un faible coût d’entretien et de consommation en comparaison à un transpalette à conducteur porté.

Le transpalette électrique à conducteur porté

Pour le transpalette à conducteur porté c’est différent.Il s’agit plutôt d’un véhicule que d’un engin. En effet, comme son nom le laisse deviner, le conducteur est porté lui aussi. Il y a deux types de transpalette à conducteur accompagné. Ceux avec une plateforme et ceux avec une cabine. Dans les deux cas, dans la mesure où le conducteur devient pilote il lui faut le permis de cariste plus communément appelé CACES.

Comment passer le permis de cariste ?

Le permis cariste est en fait une certification. Cette certification s'appelle le CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité). Il existe 6 CACES différents qui permettent la conduite de plusieurs types d’engins de manutention :

  • CACES 1 : Transpalette et engins de préparation de commande ayant une levée inférieure à 1 mètre.
  • CACES 2 : Chariots à plateau porteur allant jusqu’à 6 tonnes de capacité.
  • CACES 3 : Chariot élévateur soulevant au maximum 6 tonnes
  • CACES 4 : Chariots élévateurs avec une capacité de levage supérieure à 6 tonnes.
  • CACES 5 : Chariots élévateurs à mât rétractable
  • CACES 6 : Conduite de chariots hors production.

Une fois que vous avez analysé quel CACES correspond le mieux à vos fonctions ou au fonctions que vous visez il faut passer le fameux permis cariste.

Comment ça se passe ?

La formation dure 3 jours qui sont répartis comme ceci :

  1. Jour 1 : La théorie
  2. Jour 2 : La pratique
  3. Jour 3 : Les tests et évaluation

Vous pouvez également décider de passer plusieurs CACES simultanément, dans ce cas, les tests et évaluations seront concentrés sur la même journée.

Financer le CACES

Le CACES est une certification payante. Vous pouvez cependant la faire financer :

  • Financement employeur : Votre employeur peut débloquer des financements pour le passage des CACES
  • Financement via le CPF ou Compte Personnel de Formation : Si vous êtes salarié vous cotisez chaque mois pour votre CPF et pouvez utiliser les crédits pour financer une formation ou une certification comme le CACES.
  • Financement Pôle emploi : Si vous êtes demandeur d’emploi, votre pôle emploi peut financer le passage de votre permis cariste.

Mise en garde

Le CACES est nominatif et personnel ce qui veut dire qu’il vous permet de conduire les engins pour lesquels vous avez la certification dans n’importe quelle entreprise. En revanche, une autorisation de circulation ne vous permet d’utiliser les engins de manutention que dans votre entreprise actuelle vérifiez donc bien les formations que vous propose votre employeur.

Vous avez maintenant toutes les informations pour vous lancer dans la conduite d’un transpalette électrique. Il ne vous manque plus que le transpalette, pour celà rendez-vous vite sur la boutique Espace-Equipement !

Dans la même catégorie